09 Anticiper

La patience est une vertu, et cette maxime s’applique parfaitement aux investisseurs lorsqu’il est question d’intérêts. En effet, lorsque vous enregistrez un retour sur investissement, vous pouvez également bénéficier d’un retour sur ce retour : c’est ce qu’on appelle les intérêts composés. Au fil du temps, ils finiront par avoir un impact considérable sur le rendement d’un portefeuille. Cette leçon vous explique comment appréhender un investissement sur le long terme.

Version texte

Diagramme en bâtons ascendant.

Tout vient à point à qui sait attendre

La patience est une vertu, et cela se vérifie aussi chez les investisseurs. Ces derniers, qui enregistrent un retour sur investissement, peuvent aussi bénéficier d’un retour sur ce retour: c’est ce qu’on appelle les intérêts composés. Si la démarche peut sembler dérisoire au premier abord, l’effet peut parfois être si important qu’Albert Einstein lui-même l’avait qualifié de huitième merveille du monde.

Un investissement sur le long terme

Si vous maintenez votre investissement sur une période suffisamment longue, il vous sera possible non seulement d’enregistrer un gain sur votre placement initial, mais également sur les retours déjà enregistrés. Si vos rendements sont positifs et s’étalent sur un laps de temps assez long, leurs intérêts composés se traduiront par un accroissement de ces mêmes rendements.

Pour illustrer le fonctionnement de ces intérêts, partons de l’hypothèse que vous bénéficiez de rendements moyens positifs chaque année. Notez que dans la pratique, les investissements peuvent aussi entraîner des pertes. Partons du postulat que vous investissez 5000 , et obtenez un rendement moyen de 7% par an. À la fin de la première année, cet investissement vous rapportera 350€. Si ce gain est réinvesti en supposant un même taux de rémunération de 7%, votre gain l’année suivante passera à presque 375€. Chaque année, le montant investi augmentera donc, les gains précédents contribuant à augmenter le retour sur investissement.

Effet boule de neige des intérêts composés.

Les intérêts composés fonctionnent donc sur le principe de l’effet boule de neige: plus l’argent est investi sur une longue période, plus le placement initial (le principal) augmentera, année après année. Dans cet exemple, avec un investissement initial de 5000€ à l’âge de 25ans, vous toucherez près de 700€ d’intérêts annuels à 35 ans. Lorsque vous soufflerez votre 65ème bougie , ils atteindront alors la somme de 5000€, et ce sans que vous ayez à aucun moment augmenté votre investissement de départ.

L’impact des frais de courtage

Cet effet ne s’applique pas seulement à vos rendements mais aussi aux facteurs susceptibles de les affecter, à savoir les frais que vous devez payer à votre courtier. Les petits ruisseaux pouvant se changer en grandes rivières grâce aux intérêts composés, les frais de courtage peuvent avoir une incidence non négligeable sur votre retour sur investissement, même des années plus tard.

L

Reprenons l’exemple de l’investissement initial de 5000€ investis à 25ans avec une rémunération annuelle moyenne de 7%. À 65ans, votre portefeuille avoisinera les 75000€ rien qu’avec le rendement annuel. Pour le gérer, cependant, votre courtier vous facturera des frais. Prenons l’hypothèse que ces frais de courtage s’élèvent à 25€ par an. Sur une période de 40ans, il vous en coûtera ainsi 1000€. De plus, ce montant ne pouvant plus produire d’intérêts, votre portefeuille sera au final raboté de 5000€.

Prenons désormais l’hypothèse que ces frais de courtage soient un peu plus élevés, de l’ordre de 125€ par an. La différence peut sembler minime mais le résultat s’en ressentira nettement avec une perte de 50000€. En définitive, bien que ces frais annuels ne soient que de 125€, le manque à gagner sur le rendement sera en moyenne de 625€ par an.

Il n’est donc pas superflu d’en tenir compte et de comparer les frais appliqués par chaque courtier. Cela vous permettra de réaliser des économies conséquentes au fil des ans. DEGIRO vous propose justement des frais de courtage extrêmement bas. Vous trouverez un comparatif entre courtiers sur notre page Tarifs.

À suivre

Dans notre dernière leçon, nous aborderons les éléments à prendre en compte pour mettre en place un plan d’investissement. Nous vous présenterons ainsi les différents objectifs que vous pouvez vous fixer, ainsi que les différentes stratégies à mettre en place pour les atteindre.

La patience est une vertu, et cette maxime s’applique parfaitement aux investisseurs lorsqu’il est question d’intérêts. En effet, lorsque vous enregistrez un retour sur investissement, vous pouvez également bénéficier d’un retour sur ce retour : c’est ce qu’on appelle les intérêts composés. Au fil du temps, ils finiront par avoir un impact considérable sur le rendement d’un portefeuille. Cette leçon vous explique comment appréhender un investissement sur le long terme.

Version texte

Diagramme en bâtons ascendant.

Tout vient à point à qui sait attendre

La patience est une vertu, et cela se vérifie aussi chez les investisseurs. Ces derniers, qui enregistrent un retour sur investissement, peuvent aussi bénéficier d’un retour sur ce retour: c’est ce qu’on appelle les intérêts composés. Si la démarche peut sembler dérisoire au premier abord, l’effet peut parfois être si important qu’Albert Einstein lui-même l’avait qualifié de huitième merveille du monde.

Un investissement sur le long terme

Si vous maintenez votre investissement sur une période suffisamment longue, il vous sera possible non seulement d’enregistrer un gain sur votre placement initial, mais également sur les retours déjà enregistrés. Si vos rendements sont positifs et s’étalent sur un laps de temps assez long, leurs intérêts composés se traduiront par un accroissement de ces mêmes rendements.

Pour illustrer le fonctionnement de ces intérêts, partons de l’hypothèse que vous bénéficiez de rendements moyens positifs chaque année. Notez que dans la pratique, les investissements peuvent aussi entraîner des pertes. Partons du postulat que vous investissez 5000 , et obtenez un rendement moyen de 7% par an. À la fin de la première année, cet investissement vous rapportera 350€. Si ce gain est réinvesti en supposant un même taux de rémunération de 7%, votre gain l’année suivante passera à presque 375€. Chaque année, le montant investi augmentera donc, les gains précédents contribuant à augmenter le retour sur investissement.

Effet boule de neige des intérêts composés.

Les intérêts composés fonctionnent donc sur le principe de l’effet boule de neige: plus l’argent est investi sur une longue période, plus le placement initial (le principal) augmentera, année après année. Dans cet exemple, avec un investissement initial de 5000€ à l’âge de 25ans, vous toucherez près de 700€ d’intérêts annuels à 35 ans. Lorsque vous soufflerez votre 65ème bougie , ils atteindront alors la somme de 5000€, et ce sans que vous ayez à aucun moment augmenté votre investissement de départ.

L’impact des frais de courtage

Cet effet ne s’applique pas seulement à vos rendements mais aussi aux facteurs susceptibles de les affecter, à savoir les frais que vous devez payer à votre courtier. Les petits ruisseaux pouvant se changer en grandes rivières grâce aux intérêts composés, les frais de courtage peuvent avoir une incidence non négligeable sur votre retour sur investissement, même des années plus tard.

L

Reprenons l’exemple de l’investissement initial de 5000€ investis à 25ans avec une rémunération annuelle moyenne de 7%. À 65ans, votre portefeuille avoisinera les 75000€ rien qu’avec le rendement annuel. Pour le gérer, cependant, votre courtier vous facturera des frais. Prenons l’hypothèse que ces frais de courtage s’élèvent à 25€ par an. Sur une période de 40ans, il vous en coûtera ainsi 1000€. De plus, ce montant ne pouvant plus produire d’intérêts, votre portefeuille sera au final raboté de 5000€.

Prenons désormais l’hypothèse que ces frais de courtage soient un peu plus élevés, de l’ordre de 125€ par an. La différence peut sembler minime mais le résultat s’en ressentira nettement avec une perte de 50000€. En définitive, bien que ces frais annuels ne soient que de 125€, le manque à gagner sur le rendement sera en moyenne de 625€ par an.

Il n’est donc pas superflu d’en tenir compte et de comparer les frais appliqués par chaque courtier. Cela vous permettra de réaliser des économies conséquentes au fil des ans. DEGIRO vous propose justement des frais de courtage extrêmement bas. Vous trouverez un comparatif entre courtiers sur notre page Tarifs.

À suivre

Dans notre dernière leçon, nous aborderons les éléments à prendre en compte pour mettre en place un plan d’investissement. Nous vous présenterons ainsi les différents objectifs que vous pouvez vous fixer, ainsi que les différentes stratégies à mettre en place pour les atteindre.

backtotop
Ouvrez un compte en ligne.
Ouvrez un compte en ligne.
  • Sécurisé
  • Tarifs jamais vus auparavant
  • Plateforme innovante et ergonomique
  • Investir dans le monde entier. Partout, tout le temps.
  • Sécurisé
  • Tarifs jamais vus auparavant
  • Plateforme innovante et ergonomique
  • Investir dans le monde entier. Partout, tout le temps.

Partenaires & Prestataires

Note: Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.

Note:
Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.