Liquidité : définition, ratios et risque

Lorsque vous investissez sur les marchés financiers, la liquidité de vos placements est un facteur important à prendre en compte. A quoi correspond la liquidité d’un titre ? Il s’agit de la facilité avec laquelle un actif financier peut être converti en espèces sans que cela ait un impact négatif sur son prix. Cependant, celle-ci comporte différents aspects, qui doivent tous être pris en compte avant de réaliser un investissement en bourse. Cet article aborde la définition de la liquidité d’un actif, les différentes formules des ratios de liquidité, ainsi que le risque de liquidité.

La définition de la liquidité

Comme mentionné précédemment, elle désigne le degré de facilité auquel un actif peut être acheté ou vendu sans que son prix soit affecté. Dans un contexte boursier, les actifs, les marchés et les entreprises elles-mêmes peuvent être plus ou moins liquides.

  • Liquidité d’un actif - Certains produits financiers et actifs peuvent être plus liquides que d'autres. Un actif liquide peut être acheté et vendu plus rapidement qu'un actif non liquide, et il est également plus facile de le vendre au prix du marché. L'argent liquide (billets et pièces) est l'actif le plus liquide, tandis qu'un bien immobilier ou un tableau rare, par exemple, peuvent être moins liquides car vous ne pourrez peut-être pas les vendre immédiatement.

    Les action les obligations sont généralement considérées comme des produits liquides ; toutefois, certaines actions et obligations peuvent être plus liquides que d'autres. Par exemple, les sociétés à grande capitalisation boursière (large-cap) qui se négocient sur les grandes places boursières ont tendance à être plus liquides que les actions à petite capitalisation cotées sur des places boursières plus petites.

  • Liquidité du marché - En dehors des actifs, les marchés, tels que les marchés boursiers ou immobiliers, peuvent également être plus ou moins liquides. La liquidité du marché est la facilité avec laquelle les actifs peuvent être achetés ou vendus à des prix équitables sur le marché concerné. Par exemple, le marché des tableaux rares est généralement moins liquide que les marchés boursiers, car il y a moins d'acheteurs et de vendeurs dans ce marché, dit « de niche ».

    Dans un marché non liquide, le nombre d'acheteurs et de vendeurs est relativement peu élevé. Il peut donc être relativement difficile pour un investisseur d'acheter ou de vendre au moment voulu et au prix souhaité. Par conséquent, les marchés non liquides peuvent être plus risqués que les marchés liquides. Sur les marchés boursiers, vous pouvez vous faire une idée de la liquidité en vous basant sur l'écart entre l'offre et la demande ('bid-ask spread”), un écart important pouvant indiquer que le marché est relativement peu liquide.

  • Liquidité comptable - Elle désigne la capacité d'une entreprise à rembourser les dettes à court terme (qui sont dues dans un délai d'un an) avec ses actifs circulants. C'est l'un des nombreux ratios financiers à prendre en compte pour déterminer la santé financière d'une entreprise.

    Les actifs circulants d'une entreprise sont, par exemple, les liquidités, les titres négociables, les stocks et les comptes débiteurs. Ils figurent au bilan de l'entreprise et sont généralement classés du plus liquide au moins liquide. Le passif à court terne est constitué notamment des comptes créditeurs, des dettes à court terme, des dividendes à payer, des intérêts et des impôts.

Les différents ratios de liquidité

Vous trouverez ci-dessous les ratios couramment utilisés pour mesurer le niveau de liquidité d'une entreprise. Si les ratios de liquidité d'une entreprise sont relativement faibles, cela signifie qu’elle aura probablement du mal à se développer en raison d'un manque de fonds à court terme, et qu'elle risque également de ne pas générer suffisamment de bénéfices pour faire face à ses obligations financières actuelles.

En revanche, si une entreprise présente des ratios très élevés, cela peut également indiquer qu’elle n'investit pas correctement ou suffisamment ses fonds disponibles. En général, un ratio supérieur à 1 est considéré comme un bon indicateur.

  • Ratio de liquidité générale- Il s’agit du ratio de l’actif à court terme d’une entreprise (= actif circulant, également appelé actif courant), par rapport à son passif à court terme. Il mesure la capacité d'une entreprise à rembourser ses dettes à court terme avec l'actif à court terme dont elle dispose. Le calcul de ce ratio est le suivant :

    Ratio de liquidité générale = Actif à court terme (=actif circulant) / Passif à court terme (=dettes à court terme)

  • Ratio de liquidité restreinte- Il est similaire au ratio général, mais il n'inclut pas les actifs moins liquides, tels que les stocks. La formule de ce ratio est la suivante :

    Ratio de liquidité restreinte = (Liquidités + Équivalents + Comptes débiteurs) / Passif à court terme

  • Ratio de liquidité immédiate- Il mesure la capacité d'une entreprise à rembourser ses dettes à court terme uniquement avec des liquidités et des équivalents. Le calcul de ce ratio est le suivant :

    Ratio de liquidité immédiate = (Liquidités + Équivalents) / Passif à court terme

Le risque de liquidité

Il existe diverses façons d'appréhender ce risque.

En ce qui concerne le risque de liquidité d’un actif, certains actifs peuvent être plus risqués que d'autres. Pour reprendre l'exemple précédent, les actions peuvent être plus liquides qu'un tableau rare. Généralement, les actifs qui sont plus liquides ont tendance à être moins risqués. Par conséquent, en termes de liquidité, acheter des actions peut s’avérer moins risqué qu’acquérir des tableaux rares.

Le risque de liquidité du marché désigne le risque que le marché concerné ne dispose pas d'un acheteur ou d'un vendeur au moment où vous souhaitez réaliser un investissement. Par exemple, les marchés boursiers ont généralement plus d'acheteurs et de vendeurs disponibles que le marché des tableaux rares. De même, certains marchés boursiers peuvent être plus importants et plus liquides que d'autres. Si une action qui vous intéresse se négocie sur plusieurs places boursières, il est important d’étudier si les bourses concernées sont liquides avant d'effectuer un investissement en bourse.

Le risque de liquidité comptable est le risque qu'une entreprise ne puisse pas répondre à ses exigences financières à court terme. Lorsqu'une entreprise est en mauvaise santé financière, cela peut avoir un impact négatif sur le cours de ses actions, et donc sur votre investissement si vous êtes actionnaire.

Cependant, quelles que soient le niveau de liquidités, l'investissement comporte toujours un risque de perte. Vous pouvez perdre (une partie de) votre dépôt. Nous vous conseillons d'investir uniquement dans des produits financiers qui correspondent à vos connaissances et à votre expérience.

Ouvrir un compte

Les informations contenues dans cet article ne sont pas rédigées à des fins de conseil et ne visent pas à recommander des investissements. Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre dépôt. Nous vous conseillons d'investir uniquement dans des produits financiers qui correspondent à vos connaissances et à votre expérience.

backtotop

Note: Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.

Note:
Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.