05 Qu’est-ce qui détermine le prix d’une action?

Quel que soit le type de produit, tous les instruments financiers cotés ont un prix. Vous vous demandez peut-être quels sont les facteurs qui déterminent le prix des actions, telles que celles de Volkswagen ou d’Apple? De même, comment se fait-il que ce prix augmente ou diminue? Grâce à cette leçon, vous découvrirez comment le prix d’une action est fixé.

Version texte

L

Fixation du prix des instruments financiers

Actions, obligations, options... Tous les instruments financiers cotés ont un prix. Mais quels sont les facteurs qui déterminent le prix des actions, telles que celles de Volkswagen ou d’Apple? Quels sont les éléments qui provoque la hausse ou la baisse de ce prix?

Le prix initial

Pour pouvoir se développer, les entreprises ont besoin de financer leurs activités. L’une des méthodes à leur disposition pour obtenir des fonds consiste à émettre des actions ou capitaux propres à l’intention du grand public, en les cotant sur une place boursière. Ainsi, chacun peut investir de l’argent et obtenir en retour un titre de propriété correspondant à une part de l’entreprise. Ce processus est également appelé «introduction en bourse» et souvent désigné par son sigle anglais «IPO». Généralement, la collaboration d’une ou plusieurs banques d’investissement, qui feront office de garants, est requise. Ces banques supervisent le processus et font une première estimation de la valeur de l’entreprise avant l’émission des actions sur le marché. La banque publie ensuite une fourchette de prix initiale concernant l’évaluation de la valeur de l’action, sur laquelle les investisseurs peuvent s’appuyer lorsqu’ils s’enregistrent afin d'acheter ces actions pour la première fois. À mesure que les investisseurs arrivent, le prix de départ de l’action est défini et les premières actions sont vendues au public.

Fluctuations

Une fois l’action cotée en bourse, son prix est déterminé en fonction de l’offre et de la demande sur le marché. Ces dernières dépendent de la perception du public et de ses attentes, et de l’actualité et des performances de l’entreprise. Par exemple, si un scandale éclate, les investisseurs peuvent perdre confiance et le prix de l’action sera très certainement orienté à la baisse. L’actualité peut également jouer un rôle, pour certaines entreprises pharmaceutiques notamment. Si un nouveau médicament est autorisé, l’entreprise qui le produit verra sûrement le prix de ses actions augmenter. À l’inverse, si le médicament est rejeté, le prix risque de baisser.

Le prix peut également être influencé au niveau sectoriel. Si un responsable politique annonce un programme de développement des infrastructures, le secteur de la construction en bénéficiera probablement. Enfin, le prix d’une action est soumis à certains facteurs géopolitiques et macroéconomiques. En effet, en période de croissance économique ou de récession, on peut s’attendre à ce que le cours des actions connaisse une évolution similaire.

La capitalisation boursière est calculée en multipliant le prix d

Capitalisation boursière

Le prix d’une action en lui-même n’est pas un indicateur de la valeur de l’entreprise. En effet, sa valeur boursière totale dépend du nombre d’actions émises. Si une action coûte 100euros et que 100000actions ont été émises, la capitalisation boursière totale sera de 10millions. Autre exemple : si une action coûte seulement 5euros mais que 30millions d’actions ont été émises, la capitalisation boursière totale sera de 150millions.

Le "bid" est le prix offert le plus haut, le "ask" est le prix demandé le plus bas. L

Cours acheteur/vendeur («Bid and Ask»)

Le prix d’une action est également appelé «la cotation». Il s’agit du dernier prix auquel elle a été négociée. De ce fait, il n’existe aucune garantie qu’elle vous soit vendue à ce même prix. Les cours acheteur/vendeur vous seront plus utiles pour passer un ordre à ce moment-là. Le prix le plus élevé qu’un acheteur est prêt à payer pour une action est appelé le «cours acheteur» («bid», en anglais). Le prix le moins élevé qu’un vendeur est prêt à accepter est appelé le «cours vendeur» («ask», en anglais). Dans la plupart des cas, une marge sépare ces deux prix. Lorsque les acheteurs et vendeurs potentiels d’une action ont des attentes similaires par rapport à l’entreprise, la marge entre le cours acheteur et le cours vendeur peut être très faible. Pour d’autres actions, elle peut être très importante. C’est par exemple le cas lorsque les négociations sont moins fréquentes ou que les acheteurs et les vendeurs ont un avis très divergent sur la valeur des actions.

Prochainement

La prochaine leçon portera sur les facteurs qui rentrent en compte lors de l’évaluation d’une action et les éléments qui entrent en compte lors d’une transaction.

Quel que soit le type de produit, tous les instruments financiers cotés ont un prix. Vous vous demandez peut-être quels sont les facteurs qui déterminent le prix des actions, telles que celles de Volkswagen ou d’Apple? De même, comment se fait-il que ce prix augmente ou diminue? Grâce à cette leçon, vous découvrirez comment le prix d’une action est fixé.

Version texte

L

Fixation du prix des instruments financiers

Actions, obligations, options... Tous les instruments financiers cotés ont un prix. Mais quels sont les facteurs qui déterminent le prix des actions, telles que celles de Volkswagen ou d’Apple? Quels sont les éléments qui provoque la hausse ou la baisse de ce prix?

Le prix initial

Pour pouvoir se développer, les entreprises ont besoin de financer leurs activités. L’une des méthodes à leur disposition pour obtenir des fonds consiste à émettre des actions ou capitaux propres à l’intention du grand public, en les cotant sur une place boursière. Ainsi, chacun peut investir de l’argent et obtenir en retour un titre de propriété correspondant à une part de l’entreprise. Ce processus est également appelé «introduction en bourse» et souvent désigné par son sigle anglais «IPO». Généralement, la collaboration d’une ou plusieurs banques d’investissement, qui feront office de garants, est requise. Ces banques supervisent le processus et font une première estimation de la valeur de l’entreprise avant l’émission des actions sur le marché. La banque publie ensuite une fourchette de prix initiale concernant l’évaluation de la valeur de l’action, sur laquelle les investisseurs peuvent s’appuyer lorsqu’ils s’enregistrent afin d'acheter ces actions pour la première fois. À mesure que les investisseurs arrivent, le prix de départ de l’action est défini et les premières actions sont vendues au public.

Fluctuations

Une fois l’action cotée en bourse, son prix est déterminé en fonction de l’offre et de la demande sur le marché. Ces dernières dépendent de la perception du public et de ses attentes, et de l’actualité et des performances de l’entreprise. Par exemple, si un scandale éclate, les investisseurs peuvent perdre confiance et le prix de l’action sera très certainement orienté à la baisse. L’actualité peut également jouer un rôle, pour certaines entreprises pharmaceutiques notamment. Si un nouveau médicament est autorisé, l’entreprise qui le produit verra sûrement le prix de ses actions augmenter. À l’inverse, si le médicament est rejeté, le prix risque de baisser.

Le prix peut également être influencé au niveau sectoriel. Si un responsable politique annonce un programme de développement des infrastructures, le secteur de la construction en bénéficiera probablement. Enfin, le prix d’une action est soumis à certains facteurs géopolitiques et macroéconomiques. En effet, en période de croissance économique ou de récession, on peut s’attendre à ce que le cours des actions connaisse une évolution similaire.

La capitalisation boursière est calculée en multipliant le prix d

Capitalisation boursière

Le prix d’une action en lui-même n’est pas un indicateur de la valeur de l’entreprise. En effet, sa valeur boursière totale dépend du nombre d’actions émises. Si une action coûte 100euros et que 100000actions ont été émises, la capitalisation boursière totale sera de 10millions. Autre exemple : si une action coûte seulement 5euros mais que 30millions d’actions ont été émises, la capitalisation boursière totale sera de 150millions.

Le "bid" est le prix offert le plus haut, le "ask" est le prix demandé le plus bas. L

Cours acheteur/vendeur («Bid and Ask»)

Le prix d’une action est également appelé «la cotation». Il s’agit du dernier prix auquel elle a été négociée. De ce fait, il n’existe aucune garantie qu’elle vous soit vendue à ce même prix. Les cours acheteur/vendeur vous seront plus utiles pour passer un ordre à ce moment-là. Le prix le plus élevé qu’un acheteur est prêt à payer pour une action est appelé le «cours acheteur» («bid», en anglais). Le prix le moins élevé qu’un vendeur est prêt à accepter est appelé le «cours vendeur» («ask», en anglais). Dans la plupart des cas, une marge sépare ces deux prix. Lorsque les acheteurs et vendeurs potentiels d’une action ont des attentes similaires par rapport à l’entreprise, la marge entre le cours acheteur et le cours vendeur peut être très faible. Pour d’autres actions, elle peut être très importante. C’est par exemple le cas lorsque les négociations sont moins fréquentes ou que les acheteurs et les vendeurs ont un avis très divergent sur la valeur des actions.

Prochainement

La prochaine leçon portera sur les facteurs qui rentrent en compte lors de l’évaluation d’une action et les éléments qui entrent en compte lors d’une transaction.

backtotop

Note: Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.

Note:
Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.