03 Produits financiers simples

Lorsque vous commencerez à investir, vous constaterez qu’il existe toute une palette de produits dont la complexité varie. Compte tenu de cette grande diversité, il n’est pas nécessairement évident de savoir par où commencer. Dans cette leçon, nous vous présenterons dans les grandes lignes quatre produits financiers courants: les actions, les obligations, les fonds indiciels et les fonds d’investissement.

Version texte

Actions, obligations et ETF.

Actions, obligations et fonds

Au début de votre «carrière» d’investisseur, vous découvrirez qu’il existe un grand nombre de produits, des plus simples aux plus complexes. Alors, par où commencer?

Les actions sont un capital, représentant la propriété d

Achat et vente d’actions

La forme d’investissement la plus connue est l’achat et la vente d’actions. En acquérant une action d’une entreprise cotée en bourse, vous devenez de facto propriétaire d’une infime partie de son capital (et donc de cette entreprise). Si celle-ci enregistre de bons résultats, elle attirera alors d’autres investisseurs qui souhaiteront à leur tour acheter ses actions. Normalement, le cours de l’action augmentera et vous pourrez vendre votre position dans cette entreprise pour en tirer un bénéfice. C’est ce qu’on appelle une plus-value. A contrario, si l’entreprise traverse une période difficile et que le cours de son action diminue, vous subirez alors une moins-value. Si vous vendez vos titres à ce moment-là, votre investissement se soldera par une perte.

Vendre à un prix supérieur à celui auquel vous avez acheté n’est pas le seul moyen de développer votre portefeuille. Les entreprises ont pour habitude (la plupart du temps) de verser à leurs actionnaires une part des bénéfices qu’elles enregistrent. C’est ce qu’on appelle un dividende. Cela vous permet de tirer un revenu de vos actions sans avoir à les vendre.

Obligation d

Échange d’obligations

L’obligation est un autre produit financier bien connu et souvent utilisé. Elle consiste, pour résumer, à prêter de l’argent à un État ou à une société en l’échange d’intérêts. Ces intérêts sont appelés «coupons» et leur montant peut varier selon différents facteurs, comme la durée du prêt et la note de l’institution à laquelle il est destiné. Investir dans des obligations à court terme d’États ou d’entreprises dont la note est élevée est un moyen courant de réduire le risque de votre portefeuille. La contrepartie de ces produits à moindre risque, c’est que le montant du coupon (le rendement) est également généralement peu élevé.

Un ETF est décrit comme un échantillon de divers produits proposés sous la forme d

Fonds indiciels (ETFs)

Il est aussi possible d’acheter un échantillon de divers produits financiers en une seule et même transaction. En temps normal, acheter beaucoup d’actions différentes exige un budget conséquent et s’avère chronophage. En revanche, les produits tels que les fonds indiciels permettent de le faire de manière simple et économique.

Un fonds indiciel («tracker» ou «ETF» en anglais) est un fonds utilisé dans le cadre de la gestion passive et qui entend répliquer le rendement du sous-jacent, c’est-à-dire du panier de produits sur lequel il porte. Le sous-jacent d’un fonds indiciel peut être un indice, comme le CAC40, mais aussi se spécialiser sur d’autres paramètres, comme un secteur géographique ou d’activité. Exemples: un «tracker» d’entreprises européennes ou de sociétés du secteur agricole. L’institution qui émet le fonds prend une commission oscillant souvent entre 0,10 et 1% en rétribution de ses services. Ces frais sont habituellement inclus dans le prix du produit lui-même.

Fonds d’investissement

Le fonds d’investissement est très semblable au fonds indiciel. Il s’agit là aussi d’un ensemble d’instruments financiers sous-jacents réunis en un seul produit. En revanche, ce produit-ci doit être activement géré par un gestionnaire de fonds. Cela signifie que les actifs composant le fonds sont souvent réétudiés et peuvent changer au fil du temps. Les frais de ce fonds à gestion active sont supérieurs à ceux du fonds indiciel, plus passif. Ainsi, leur taux se situe généralement entre 0,5 et 2%. Comme pour les «trackers», ces frais sont généralement inclus dans le prix du produit.

Si les courtiers ont pour habitude de prendre une commission pour les investissements dans les fonds indiciels et les fonds d’investissement, avec DEGIRO, vous pourrez placer votre argent dans un éventail de produits sans avoir à payer de frais de transaction. Vous trouverez sur la page «Tarifs» une présentation de ces produits et les conditions afférentes.

À suivre

Dans la leçon suivante, nous aborderons des produits plus complexes, tels que les options, les contrats à terme et les produits spéculatifs.

Lorsque vous commencerez à investir, vous constaterez qu’il existe toute une palette de produits dont la complexité varie. Compte tenu de cette grande diversité, il n’est pas nécessairement évident de savoir par où commencer. Dans cette leçon, nous vous présenterons dans les grandes lignes quatre produits financiers courants: les actions, les obligations, les fonds indiciels et les fonds d’investissement.

Version texte

Actions, obligations et ETF.

Actions, obligations et fonds

Au début de votre «carrière» d’investisseur, vous découvrirez qu’il existe un grand nombre de produits, des plus simples aux plus complexes. Alors, par où commencer?

Les actions sont un capital, représentant la propriété d

Achat et vente d’actions

La forme d’investissement la plus connue est l’achat et la vente d’actions. En acquérant une action d’une entreprise cotée en bourse, vous devenez de facto propriétaire d’une infime partie de son capital (et donc de cette entreprise). Si celle-ci enregistre de bons résultats, elle attirera alors d’autres investisseurs qui souhaiteront à leur tour acheter ses actions. Normalement, le cours de l’action augmentera et vous pourrez vendre votre position dans cette entreprise pour en tirer un bénéfice. C’est ce qu’on appelle une plus-value. A contrario, si l’entreprise traverse une période difficile et que le cours de son action diminue, vous subirez alors une moins-value. Si vous vendez vos titres à ce moment-là, votre investissement se soldera par une perte.

Vendre à un prix supérieur à celui auquel vous avez acheté n’est pas le seul moyen de développer votre portefeuille. Les entreprises ont pour habitude (la plupart du temps) de verser à leurs actionnaires une part des bénéfices qu’elles enregistrent. C’est ce qu’on appelle un dividende. Cela vous permet de tirer un revenu de vos actions sans avoir à les vendre.

Obligation d

Échange d’obligations

L’obligation est un autre produit financier bien connu et souvent utilisé. Elle consiste, pour résumer, à prêter de l’argent à un État ou à une société en l’échange d’intérêts. Ces intérêts sont appelés «coupons» et leur montant peut varier selon différents facteurs, comme la durée du prêt et la note de l’institution à laquelle il est destiné. Investir dans des obligations à court terme d’États ou d’entreprises dont la note est élevée est un moyen courant de réduire le risque de votre portefeuille. La contrepartie de ces produits à moindre risque, c’est que le montant du coupon (le rendement) est également généralement peu élevé.

Un ETF est décrit comme un échantillon de divers produits proposés sous la forme d

Fonds indiciels (ETFs)

Il est aussi possible d’acheter un échantillon de divers produits financiers en une seule et même transaction. En temps normal, acheter beaucoup d’actions différentes exige un budget conséquent et s’avère chronophage. En revanche, les produits tels que les fonds indiciels permettent de le faire de manière simple et économique.

Un fonds indiciel («tracker» ou «ETF» en anglais) est un fonds utilisé dans le cadre de la gestion passive et qui entend répliquer le rendement du sous-jacent, c’est-à-dire du panier de produits sur lequel il porte. Le sous-jacent d’un fonds indiciel peut être un indice, comme le CAC40, mais aussi se spécialiser sur d’autres paramètres, comme un secteur géographique ou d’activité. Exemples: un «tracker» d’entreprises européennes ou de sociétés du secteur agricole. L’institution qui émet le fonds prend une commission oscillant souvent entre 0,10 et 1% en rétribution de ses services. Ces frais sont habituellement inclus dans le prix du produit lui-même.

Fonds d’investissement

Le fonds d’investissement est très semblable au fonds indiciel. Il s’agit là aussi d’un ensemble d’instruments financiers sous-jacents réunis en un seul produit. En revanche, ce produit-ci doit être activement géré par un gestionnaire de fonds. Cela signifie que les actifs composant le fonds sont souvent réétudiés et peuvent changer au fil du temps. Les frais de ce fonds à gestion active sont supérieurs à ceux du fonds indiciel, plus passif. Ainsi, leur taux se situe généralement entre 0,5 et 2%. Comme pour les «trackers», ces frais sont généralement inclus dans le prix du produit.

Si les courtiers ont pour habitude de prendre une commission pour les investissements dans les fonds indiciels et les fonds d’investissement, avec DEGIRO, vous pourrez placer votre argent dans un éventail de produits sans avoir à payer de frais de transaction. Vous trouverez sur la page «Tarifs» une présentation de ces produits et les conditions afférentes.

À suivre

Dans la leçon suivante, nous aborderons des produits plus complexes, tels que les options, les contrats à terme et les produits spéculatifs.

backtotop

Note: Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.

Note:
Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.