Que sont les ETF à effet de levier et les ETF à rendements inversés ?

Chez DEGIRO, nous pensons qu’il est primordial que vous disposiez des connaissances et de l’expérience nécessaires pour investir. De plus, nous voulons être certains que vos transactions concernent des instruments financiers adaptés à vos besoins et à vos objectifs. Dans cet article, vous allez apprendre ce que sont les ETF à effet de levier et les ETF à rendements inversés, et comment les négocier.

ETF traditionnels

Si, en temps normal, acheter un grand nombre d’actions différentes exige un budget conséquent et s’avère chronophage, les produits tels que les ETF vous permettent de diversifier votre portefeuille de manière simple et en réduisant les frais. Par exemple, les ETF du S&P 500 reproduisent les 500 actions cotées sur cet indice. Ainsi, vous pouvez acheter un échantillon de divers produits financiers en une seule et même transaction. Les ETF, de l’anglais Exchange Traded Funds, sont des fonds indiciels également appelés « trackers ». Ces produits suivent un indice, une matière première, une obligation ou un ensemble de produits. Contrairement à d’autres types de fonds, les ETF s’achètent et se vendent sur une place boursière. La performance d’un ETF réplique les variations du cours des produits sous-jacents qui le composent. Il existe des ETF à effet de levier et d’autres sans. Pour en savoir plus sur les ETF en général, vous pouvez consulter cette page.

ETF à effet de levier et sans effet de levier

La performance des ETF sans effet de levier reproduit celle du produit sous-jacent. Le plus souvent, ce produit est un indice. Lorsque l’indice augmente de 2 %, par exemple, l’ETF augmente généralement lui aussi d’environ 2 %. Le prix d’un ETF n’est pas égal à sa valeur. Il existe également des ETF à effet de levier. Lorsqu’un ETF est à effet de levier, cela signifie que vous empruntez des liquidités auprès de la partie émettrice pour augmenter votre investissement dans les produits sous-jacents au-delà du montant investi initialement. Ces ETF à effet de levier peuvent être relativement complexes et se concentrent sur des résultats à court terme. De manière générale, ils ne sont pas adaptés aux investissements sur le long terme. De plus, ils peuvent impliquer des risques et des coûts élevés. Ainsi, ils ne conviennent pas à l’investisseur néophyte.

Qu’est-ce qu’un ETF à rendement inversé ?

Également appelés « short » ou « bear », les ETF à rendements inversés ont pour but de procurer un rendement inverse à celui du sous-jacent reproduit. Par exemple, si la valeur du sous-jacent diminue, celle de l’ETF à rendement inversé augmente, et réciproquement. Ces ETF utilisent des produits financiers, tels que des produits dérivés, pour obtenir un rendement inverse sans qu’il soit nécessaire de prendre une position à découvert sur le produit sous-jacent. Par conséquent, il est fréquent que ces ETF ne soient pas précisément corrélés à l’indice long sous-jacent.

Il n’est pas nécessaire d’effectuer un dépôt de garantie pour acheter un ETF à rendement inversé. En général, un ETF est un produit d’espèces : les investisseurs doivent procéder au règlement du montant total de leur investissement. Ainsi, lorsque vous investissez dans un ETF à rendement inversé, votre risque de pertes est limité alors que ce n’est pas le cas quand vous prenez une position à découvert sur un actif. En effet, vos pertes sont alors potentiellement illimitées, la valeur de l’actif sous-jacent pouvant augmenter indéfiniment. Avec un ETF à rendement inversé (ou « short »), votre risque de perte est limité au montant de votre investissement.

Qu’est-ce qu’un ETF à effet de levier ?

Un ETF traditionnel s'évertue généralement à reproduire un indice sous-jacent sur la base 1 = 1. Un ETF à effet de levier, en revanche, réplique un multiple des bénéfices ou pertes enregistrés par le sous-jacent. Ce type d’ETF vise à multiplier la performance du sous-jacent, lequel est souvent un indice. Il peut, par exemple, servir à doubler, voire à tripler, la performance du sous-jacent. Pour atteindre ce rapport, l'ETF à effet de levier s’appuie sur des produits dérivés et de dette. Cette amplification fonctionne dans les deux sens. Ainsi, avec une hausse de 1 %, un ETF à effet de levier produira un bénéfice de 2, voire 3 % en fonction du rapport. Réciproquement, cela vaut aussi pour une perte de 1 % qui, avec un ETF à effet de levier, se transformera en une perte de 2, voire 3 %. Ces ETF sont donc des produits hautement risqués.

En conservant votre position sur un ETF à effet de levier pendant plus d’une journée, vous risquez fortement d’obtenir un rendement différent d’un multiple exact de la performance du sous-jacent. Cela est dû à l'effet cumulatif. En outre, les coûts inévitables des ETF peuvent avoir des répercussions sur les retours obtenus.

Qu’est-ce qu’un ETF inversé à effet de levier ?

Ces deux types d’ETF peuvent également être combinés pour donner les ETF inversés à effet de levier. Ils sont également appelés « ultra-short » et conçus pour multiplier le résultat inverse de la performance d’un indice. À l’instar des ETF inversés, ils utilisent des produits financiers, tels que des produits dérivés, pour produire un résultat inverse sans qu’il soit nécessaire de prendre une position à découvert sur le produit sous-jacent, et appliquent à ce résultat un effet de levier.

Quels sont les coûts associés aux investissements dans les ETF à rendements inversés ou à effet de levier ?

En plus des frais facturés par votre courtier, l'émetteur d’un ETF peut prélever des frais d’entrée, de sortie et/ou des frais courants. Ces derniers sont inclus dans le prix du produit et indiqués dans le Document d’Informations Clés (KID en anglais) ou Document d’Informations Clés pour l’Investisseur (KIID en anglais). Inhérents aux ETF à rendements inversés et à effet de levier, ces frais intégrés sont souvent supérieurs à ceux des autres ETF.

Quels sont les risques liés aux investissements dans les ETF ?

Les ETF à rendements inversés et/ou à effet de levier s'inscrivent dans des stratégies d’investissement couramment utilisées. Toutefois, nous attirons votre attention sur le fait que ces types d’ETF présentent un risque inhérent très élevé et ne conviennent pas aux investisseurs néophytes. Nous vous conseillons de lire le KID/KIID avec la plus grande attention pour être certain de bien connaître le produit dans lequel vous investissez. Ces documents présentent aux investisseurs les informations clés sur un ETF, tels que les coûts et risques induits, ainsi que les objectifs d’investissement. Ils n’indiquent pas, toutefois, les bénéfices (ou les pertes) qui peuvent être attendu(e)s.

Le KID/KIID contient des informations essentielles sur un ETF donné, notamment son profil rendement/risque.

Investir dans des ETF peut être rentable, mais n’est pas sans risque. Chez DEGIRO, nous sommes transparents au sujet des risques liés à l’investissement en bourse. En principe, les ETF sont gérés de manière passive. Le risque associé tient dans l’impossibilité d’anticiper les changements tels que les rachats d’entreprises ou les modifications de la composition de l’indice.

Même si les ETF sont constitués d’un ensemble de produits (ce qui en fait généralement des instruments diversifiés par nature), le moment auquel vous choisissez d’effectuer vos investissements peut aussi avoir une forte incidence sur leur rendement. Plutôt que d’investir en une seule fois en vous exposant au coût unitaire de vos titres à un moment précis, vous pouvez choisir de le faire progressivement sur une longue période. Placer de petits montants chaque mois ou chaque trimestre vous exposera moins au prix unitaire payé au moment de l’investissement, qui sera « lissé » au fil du temps. Cette méthode est appelée « échelonnement du coût unitaire ». Pour en savoir plus sur la diversification, nous vous invitons à lire cet article.

Plusieurs facteurs importants sont donc à en prendre en compte avant de commencer à investir. Il est préférable de définir le niveau de risque que vous souhaitez prendre, ainsi que les types de produits qui vous correspondent le mieux. De même, nous vous recommandons de ne jamais investir des fonds dont vous pourriez avoir besoin à court terme, ni de réaliser des transactions qui pourraient avoir pour conséquence de vous exposer à des difficultés financières.

Les informations contenues dans cet article ne sont pas communiquées à des fins de conseil ni de recommandation dans quelque investissement que ce soit. Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre tout (ou partie de) votre investissement. Nous vous conseillons d’investir dans des produits financiers adaptés à vos connaissances et à votre expérience.

backtotop

Note: Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.

Note:
Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.