Que sont les ETC et les ETN ?

La plupart des investisseurs particuliers savent ce que sont les ETF (Exchange Traded Funds). Moins nombreux, toutefois, sont ceux qui connaissent les ETP (Exchange Traded Products), tels que les ETN (Exchange Traded Notes) ou les ETC (Exchange Traded Commodities). Nous vous proposons de découvrir ces instruments de dette pour que vous puissiez savoir s'il serait profitable à votre portefeuille d'y placer vos liquidités.

Que sont les ETN ?

Les ETN (Exchange Traded Notes) sont des titres de créance assez méconnus. Mis en place en 2006 par Barclays Bank, ils ont pour but d’aider les particuliers à investir dans les instruments difficilement accessibles. Les ETN sont conçus pour reproduire le rendement global d’un indice de marché sous-jacent ou de tout autre indice de référence. Ils n'ont généralement pas de garantie. Cela signifie qu’aucun dépôt de garantie n’est effectué dans la mesure où l’actif sous-jacent n’est pas détenu. Ce type de créance fait courir un risque élevé au prêteur, car il n’est pas certain que l’emprunteur lui remboursera l’intégralité de sa dette. Comme les obligations, les ETN peuvent être détenus jusqu’à leur maturité ou revendus avant celle-ci. Ce type d’instrument de dette se négocie continuellement sur le marché à des prix variables. En revanche, contrairement aux obligations, les ETN n’ouvrent pas de droit au paiement d’intérêts.

Tout ETN s’accompagne d’un Document d’Informations Clés (DIC, ou KID en anglais) qui informe l’investisseur des coûts, de la politique d’investissement et des risques associés au produit. Les frais de courtage ne figurent pas dans le KID, mais cela ne signifie pas pour autant que ces derniers sont nuls. Tous ces coûts se répercutent sur les retours sur investissement.

Quels sont les risques liés aux investissements dans les ETN ?

Un investissement peut être rentable, mais il n’est pas sans risque. Chaque produit présente des risques qui lui sont propres. En investissant dans un ETN, par exemple, vous pouvez perdre la totalité de votre investissement, auquel s’ajoutent les frais de transaction applicables. Vous vous exposez également au risque que l'émetteur (une banque, en règle générale) fasse faillite et ne soit pas en mesure de s’acquitter de la valeur de l’ETN. En outre, si l’indice a baissé ou si son augmentation ne suffit pas à couvrir les frais de transaction, le montant à maturité sera inférieur à votre investissement de départ. Dans ce cas, l’ETN ne sera pas rentable. Enfin, le risque existe aussi avec les ETN de ne pas pouvoir vendre votre position sur le marché au moment voulu.

Que sont les ETC ?

Le terme « ETC » (Exchange Traded Commodity) désigne un type de titre particulier. Un ETC suit le cours d’une matière première ou d’un panier de matières premières. Les ETC permettent donc d’investir dans des matières premières telles que l’or, le pétrole, les métaux, l’énergie ou le bétail. Grâce à ces titres, les investisseurs peuvent investir dans des marchés spécifiques et, comme avec les ETN, accéder à des matières premières qui sont souvent inaccessibles aux investisseurs particuliers. À l'instar des ETN, les ETC sont des instruments de dette.

Exemple de la différence entre un ETF et ETC investissant tous les deux sur l

Les cours des ETC s'apprécient ou se déprécient en fonction de l’évolution du cours des matières premières sous-jacentes. De manière générale, ils répliquent la performance journalière de la matière première ou du panier de matières premières sous-jacent(e) sans s’intéresser à leur performance sur le long terme.

Quels sont les risques liés aux investissements dans les ETC ?

Pour investir dans un ETC, vous devez rémunérer son émetteur. Ces coûts sont inhérents au produit. Comme pour les ETN, ils sont indiqués dans le KID, où l'on trouve également la politique d’investissement et le risque associé au produit. Les frais de courtage ne figurent pas dans le KID, mais cela ne signifie pas pour autant que ces derniers sont nuls, auquel cas ils sont indiqués sur le site Internet du courtier. Par définition, un ETC réplique le prix d’une matière première ou d’un indice correspondant à une matière première, tandis qu’une action représente un droit de propriété d’une infime partie d’une société. Vous le savez, un investissement peut être rentable, mais il n’est pas sans risque. En investissant dans un ETC, vous pouvez perdre l’intégralité de votre placement, montant auquel s’ajoutent les frais de courtage qui ont été appliqués.

Bien que les ETF, ETN et ETC soient des types de produits relativement similaires, certaines de leurs caractéristiques propres peuvent avoir des conséquences importantes sur leurs résultats. C’est pourquoi vous devez absolument vous renseigner sur un produit avant de l’ajouter à votre portefeuille. Des informations clés concernant la composition du fonds sont disponibles dans le prospectus et le KID. Il est indispensable de les lire attentivement avant d'investir.

Les informations contenues dans cet article ne sont pas communiquées à des fins de conseil ni de recommandation dans quelque investissement que ce soit. Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre tout (ou partie de) votre investissement. Nous vous conseillons d’investir dans des produits financiers adaptés à vos connaissances et à votre expérience.

backtotop

Note: Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.

Note:
Investir comporte des risques. Vous pouvez perdre (une partie de) votre capital. Nous vous recommandons d'investir uniquement dans des produits financiers correspondant à vos connaissances et à votre expérience.